Faire l'expérience du Dieu vivant à la suite des saints du carmel

"La recherche continuelle de Dieu dans la solitude est comme un "exode", un retrait "au désert" où le Seigneur attire et conduit pour parler au Cœur"  (Os2,16)  Constitutions n°105

 

Ste Thérèse d’Avila et St Jean de la Croix, deux grands maîtres spirituels et docteurs de l’Église, témoignent de leur l'expérience de la Présence du Dieu vivant dans leur vie, par leurs écrits mystiques. Quand on les lit, il importe beaucoup de croire qu’ils écrivent pour nous et de les lire avec nos habits de tous les jours: la vie mystique n’est pas réservée  à quelques-uns, elle n’est surtout pas à confondre avec des manifestations extraordinaires, qui ne sont pas l’essentiel et qui sont très rares. Quand Dieu les donne il sait pourquoi…

 

Sainte Thérèse de Lisieux et sainte Élisabeth de la Trinité plus près de nous, témoignent aussi de cette expérience de la Présence du Dieu vivant, mais sur un registre plus accessible.

 

Ainsi quand Thérèse de Lisieux expérimentait qu’elle ne pouvait pas aimer ses sœurs si Dieu ne les aimait pas en elle, elle faisait une expérience authentique de cette présence de Dieu. Et Élisabeth de la Trinité, dans sa prière, demande à l’Esprit Saint avec une audace peu commune "survenez en moi afin qu’il se fasse en mon âme comme une incarnation du Verbe : "que je lui sois une humanité de surcroît en laquelle il renouvelle tout son mystère". C’est à cela que nous sommes appelés.