L'engagement éthique et écologique de nos couettes en duvet

Vous vous interrogez sur l'origine, le prélèvement et le traitement de nos duvets et plumes, le soin des animaux... L'article ci-dessous devrait vous intéresser.

 

Suite à la révélation de conditions scandaleuses de traitement des palmipèdes dans certaines fermes d'Europe de l'Est, vous avez été nombreux à nous interroger sur l'origine de nos plumes et duvets et à nous partager votre inquiétude.

Nous avons donc jugé bon de vous informer plus largement sur ce qui participe à l'engagement éthique de nos confections, dans un souci d'écologie intégrale.

 

D'où proviennent nos duvets?

Tous nos duvets (oie blanche ou canard blanc) ainsi que la plumette fine d’oie grise (utilisée pour la confection de nos oreillers) ont une origine française certifiée par notre fournisseur, garantissant que les oies et canards sont abattus et plumés selon les règles européennes dans des centres agréés situés en Périgord et départements limitrophes. Ils proviennent de fermes traditionnelles  du Sud-ouest français (Périgord), où les palmipèdes sont élevés en plein air et nourris au grain jusqu’à leur pleine maturité. Les duvets et plumes ne sont donc prélevés sur les animaux qu’après abattage (d’où l’appellation « duvet neuf »); en effet, le plumage à vif, autrefois pratiqué à la main et uniquement à la période de la mue, est désormais interdit en France, suite à la tendance au développement pour raisons économiques de pratiques irrespectueuses du bien-être animal (plumaisons plusieurs fois dans l’année ou de façon mécanique). Ainsi, en accord avec la législation française en vigueur et dans un souci de respect des animaux, aucun de nos garnissages duvets ou plumes ne proviennent de palmipèdes vivants.

 

Qu'est ce qui fait la qualité de nos duvets?

Les volailles étant nourries au grain et élevées en plein air jusqu’à leur pleine maturité, ces conditions respectueuses du bien-être animal participent par ailleurs au bon pouvoir gonflant des duvets, constitués de flocons volumineux (700 à 800 CU.IN pour le duvet d'oie, 600 à 650 CU.IN pour le duvet de canard). En effet, le principe de la couette étant de constituer une coque d’air isolante autour de vous, plus chaque flocon de duvet est capable d’emmagasiner d’air (mesuré par le pouvoir gonflant), plus la couette est légère et chaude. Le duvet d’oie ayant un pouvoir gonflant légèrement supérieur à celui du duvet de canard, les couettes en duvet d’oie, à chaleur égale, sont plus légères que celles en duvet de canard. L’élevage des palmipèdes en plein air garantit aussi la flexibilité, la compressibilité et l’élasticité du duvet.

 

Un duvet n’est jamais constitué entièrement de flocons ; sa qualité dépend du pourcentage de flocons et de plumettes et de la nature de ces flocons. Le duvet que nous avons sélectionné (oie et canard) est constitué de 90% de duvet et seulement 10% de plumettes, c’est-à-dire le pourcentage de flocons le plus élevé qu’il soit possible techniquement d’obtenir selon la norme européenne.

 

Comment les duvets ont-ils été traités?

Toutes les opérations de traitement subies par nos plumes et duvets le sont en France et en conformité avec le règlement européen.

 

Les plumes et duvets bruts prélevés subissent une série de lavages et rinçages successifs utilisant des produits dégraissants, bactéricides et assouplissants tous biodégradables et déclarés à la DDCSPP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection de la population). Ils sont ensuite essorés par centrifugeuses  et séchés dans des étuves spécialement conçues. Ces lavages et étuvages à haute température détruisent les acariens, limitant ainsi les risques allergiques.  Après le triage par séparation mécanique des duvets, plumes et plumettes, une dernière opération d’élimination des acariens par dépoussiérage mécanique est effectuée, le traitement anti-acarien restant ainsi entièrement biologique.

 

Les traitements subis par les enveloppes des couettes ont-ils été contrôlés?

Les tissus des enveloppes de nos couettes, sélectionnés pour leur parfaite imperméabilité au duvet et leur grande légèreté (115 gr/m² pour la Flair Light très fin chevron de nos couettes en duvet d’oie ; 149 gr/m² pour la linette fin sergé de nos couettes en duvet de canard) sont 100% coton. Ces tissus sont certifiés selon Öko-Tex Standard 100, vérifiant l’innocuité pour l’être humain et pour l’environnement  des substances chimiques potentiellement utilisées dans la fabrication ; selon cette certification, ils correspondent à la classe de produit 1 "articles pour bébés", c’est-à-dire la plus exigeante en terme de sécurité du consommateur et de protection de l’environnement.

 

 

Monastère du Carmel

25, rue Saint Victor

55 100 VERDUN
03 29 86 03 97